log in

Tests

Test Spitfire Symphonic Strings

Évaluer cet élément
(2 Votes)

Après la sortie de « Spitfire Symphonic Brass », Spitfire Audio continue d'introduire de nouveaux produits dans cette série. Après les cuivres, ce sont aux cordes de faire leur apparition dans le catalogue déjà très fourni de l'éditeur anglais. Nous avons donc profité de l'occasion pour jauger de la qualité de leur dernière création.

Une vision d'excellence !

Si un seul produit pouvait représenter la philosophie du sampling de l'éditeur anglais, ça serait certainement « Spitfire Symphonic Strings ». Cette nouvelle librairie a été enregistrée dans "LE" studio, celui-là même qui est et continue d'être un "instrument" de choix pour l'enregistrement des plus gros blockbusters: Air Studios à Londres. Échantillonnés avec un soin chirurgical (96khz sur un magnéto 2 pouces Studer), mais aussi avec du matériel très haut de gamme quasiment inaccessible par le commun des mortels (Neve 88R, préampli Neve Monserrat, etc), « Spitfire Symphonic Strings » fait encore une fois la démonstration de tout le savoir-faire de son éditeur.

« Spitfire Symphonic Strings »: une évolution logique !

Avec cette nouvelle collection, l'éditeur anglais en profite pour remplacer la série « MURAL » Symphonic Strings (Vol 1, 2, 3, Ensembles, et Evolutions). Pour accroître l'intérêt de "SSS", des Packs d'extensions sont prévus pour venir compléter les positions de micros déjà disponibles. En procédant ainsi, Spitfire Audio apporte plus de cohérence à son catalogue et permet aussi de simplifier son offre aux yeux de ses clients.

Une interface aux petits oignons.

Chez Spitfire Audio, l'ergonomie et la prise en main sont des éléments clés qui ne sont jamais négligés. « Spitfire Symphonic Strings » ne déroge pas à cette règle ! L'idée d'une interface commune est plutôt bien vue car c'est elle qui permettra aux clients fidèles (mais aussi aux autres), de se sentir en terrain conquis et de bénéficier d'un workflow exceptionnel. Tout est accessible très rapidement et au final, on passe plus de temps à faire de la musique qu'à se battre avec le produit en lui-même. C'est certainement dû au fait que chez Spitfire Audio on pense "musique" avant de penser "technologie" ;)

"SSS" ? C'est du lourd !

Alors à quoi pouvons-nous nous attendre avec cette toute nouvelle librairie ? Avant tout à une banque qui pèse son poids ! En effet, faites de la place sur votre disque dur parce qu'il va vous falloir pas moins de 202,2 Go pour pouvoir l'installer. Au final, « Spitfire Symphonic Strings » occupera pas moins de 101,1 Go d'espace pour un total de près de 90000 échantillons (89365 exactement). Concernant Kontakt, c'est aussi la très bonne surprise ! Alors que les librairies haut de gamme sont très souvent réservées aux versions complètes, une simple version Player (donc gratuite), suffira pour que vous puissiez en profiter !

Le choix du roi !

Dans « Spitfire Symphonic Strings », l'éditeur a mis les petits plats dans les grands ! vous retrouverez pas moins de 175 articulations (59 courtes, 94 longues et 45 legati) interprétées par 60 instrumentistes représentants la crème de la crème des musiciens londoniens. Les petits gars de Spitfire Audio n'étant pas du genre à se contenter du minimum syndical, ils vous proposent également des sections individuelles ainsi que des ensembles. Chaque articulation a été méticuleusement enregistrée avec différents niveaux de dynamique mais aussi de round-robin. Concernant les legati, c'est le compositeur Andrew Blaney qui s'est chargé de leur développement.



 Comme pour de nombreux autres produits de la famille Spitfire Audio, vous bénéficierez de plusieurs positions de micros utilisables comme bon vous semble (Close, Tree, Ambient). L’éditeur annonce également le support du format NKS de chez Native Instrument, pratique donc si vous utilisez déjà un clavier de la série S par exemple. Une offre de crossgrade a déjà été annoncée pour les utilisateurs de librairies Mural Symphonic Strings, afin que ces derniers puissent profiter eux aussi de « SSS » mais à un tarif attractif.

L'ostinatum toujours au programme !

Spitfire Audio continue de proposer dans ses produits sa fameuse fonction Ostinatum qui vous permettra de réaliser en deux temps trois mouvements, un ostinato digne de ce nom, avec un réalisme qui vous demanderait un temps fou si vous deviez faire sans ! Encore un bon point pour une banque qui jusque là réalise le sans faute !

Une banque sons ? Plutôt une enclume !

Vous l’aurez compris, avec une librairie qui une fois installé dépasse les 100 Go rien que pour les cordes, autant dire que « Spitfire Symphonic Strings » s’installe directement dans la cour des grand ! En effet, et sur le même créneau, ils ne sont pas nombreux à pouvoir concourir ! Les 101,1 Go d’échantillons couvrir très largement vos besoins et pour cause, Spitfire Audio a voulu vous proposer un produit « sans faille », et ce quelque soit le contexte. La librairie a été rationalisé par rapport à son prédécesseur BML et on ne s’étonnera pas de retrouver la même organisation que sur « Spitfire Symphonie Brass ». Si vous êtes déjà un utilisateur convaincu de la série « Symphonic », vous ne risquez pas d’être pris au dépourvu en vous procurant un nouveau volet.

Voici de quelle façon s’articule la matière sonore dans « SSS »:



« Advanced »: ce conteneur vous proposera chaque instrument par section (les premiers violons, les seconds violons, les alti, les violoncelles, les contrebasses, mais aussi des ensembles).
« Extended techniques »: tout comme « Symphonic Brass », vous retrouverez chaque sections d’instruments déclinées en différents patches, proposant eux-mêmes toutes les articulations de chaque pupitre.
« Individual articulations »: ce conteneur est intéressant car Spitfire Audio a jugé bon de vous proposer chaque articulation sous la forme d’un patch individuel pour vous éviter de surcharger votre machine, et ainsi préserver ses ressources. Si vous savez que vous n’aurez besoin que d’une articulation spécifique, c’est ici qu’il faudra préférablement vous orienter.

« Legato techniques »: c’est ici également un point crucial de cette librairie. Ceux qui travaillent sur des scores faisant appel à des instruments classiques sauront de quoi je parle. Le legato d’un instrument est particulièrement complexe à obtenir (parfois on y parvient sans grand succès). Ici « SSS » propose des patoches dédiés qui feront mouche d’entrée de jeu ! Vous aurez même accès à des possibilités d’interprétation en légato rarement disponibles chez la concurrence (« Sul G » ou « Sul C », autrement dit: « sur la corde de Sol » ou « sur la corde de Do »).

« Other Patches »: ici vous retrouverez des patches spécialement développés pour vous offrir la meilleure qualité qui soit, mais avec un cout en terme de ressources mesuré. Grosso modo: des patches optimisés pour consommer le moins possible. C’est aussi un atout de cette librairie car dans l’éventualité d’une machine un peu « sous-motorisée », vous serez bien content de pouvoir profiter du son « Made in Spitfire Audio ».

« Performance Legato »: c’est certainement la cerise sur la gâteau de cette librairie. Spitfire Audio aurait pu se limiter aux conteneurs pré-cités, mais pas du tout ! En collaboration avec Andrew Blaney, des scripts spécifiques ont été développés pour permettre un rendu sonore et surtout une jouabilité encore jamais atteinte par une banque sons de ce genre ! Autant dire que des les premières notes, ça envoie du bois ! En effet vous pourrez jouer sans vous soucier d’un éventuellement changement d’articulations. Ici, « Spitfire Symphonic Strings » s’occupe de tout et identifiera en temps réel votre façon de jouer afin de déclencher l’articulation adéquate. Et tout ça sans que vous y pensiez le moins du monde !

Le paradis du « Divisi » ?

Comme vous aurez pu le constater, « Spitfire Symphonic Strings » offre une section de violons intitulée « violins 1 », mais aussi une autre section de violons appelé « Violins 2 ». Alors j’en vois déjà certain se demander pourquoi ? Et bien déjà tout simplement parce qu’on ne peut jouer que 4 sons à la fois au violon (c’est déjà une règle absolue !). Après, d’autres contraintes viennent se greffer à tout ça: par exemple un violoniste ne pourra pas jouer certaines choses, tout simplement  parce que la facture de son instrument ne le lui permettra pas. Certains compositeurs ne se sont jamais souciés (d’ailleurs ça n’a pas changé), de savoir si telle ou telle partie était jouable ou pas ! En fonction des instrumentistes, les capacités d’interprétation peuvent varier plus que sensiblement (les très bons passeront des choses plus complexes que d’autres moins expérimentés).

Pour revenir à nos moutons (nos violons Divisi), vous serez à même de pouvoir vous permettre plus de choses mais aussi en ayant accès à des échantillons qui sonneront différemment des premiers violons. Et oui, ça n’a l’air de rien, mais dans les faits, ça permet d’avoir un rendu sonore beaucoup plus proche de la réalité (ce qui est loin d’être négligeable). Seul regret: l’impossibilité (pour le moment?), d’avoir autre chose qu’une section de 16 violons. Des groupes d’instruments plus restreints auraient été plus intéressants.

Des packs d'extensions à venir.

Ce qui caractérisait « l’ancêtre BML » de la série « Symphonic », c’est que l’on pouvait se retrouver avec quantité de positions de micros ce qui était plutôt bien dans un certain sens, mais qui pouvait devenir très vite rébarbatif à gérer. En simplifiant son offre, Spitfire Audio a opté pour des produits rationalisés offrant 3 positions de micros différentes (« C » pour « close », « T » pour « Tree », et « A » pour « ambient »). Si vous souhaitez obtenir une offre plus large, l’éditeur anglais propose des packs d’extensions qui viendront renforcer l’offre « de base » qui a elle seule pourra déjà satisfaire 95% de ses utilisateurs.


« SSS » disponible au format SSD.

En vous procurant « Spitfire Symphonic Strings » vous devrez télécharger des dizaines de Gigas via votre connexion internet. Pour ceux qui profite d’une liaison digne d’un autoroute (ami de la fibre bonjour lol), c’est le genre de détail qui n’aura pas vraiment d’importance. En revanche si vous disposez comme moi d’une connexion que je qualifierais de « merdique », la possibilité de pouvoir vous procurer « SSS » directement installé sur un SSD aura tout son sens. C’est une option proposée par Spitfire Audio (un peu à la façon de Native Instruments et de sa Komplete). Moyennant un supplément (le coût du SSD), vous pourrez recevoir chez vous le précieux contenu et en disposer immédiatement dans votre DAW préféré. N’hésitez donc pas à vous poser la question au moment de passer à la caisse ;)

Conclusion

Depuis que nous testons les librairies du célèbre éditeur d'outre manche, force est de constater que se dernier fait tout pour tenir sa place sur le marché des librairies de très haut niveau dédiées aux sonorités classiques (mais pas que!). Avec « Spitfire Symphonic Strings », Spitfire Audio confirme encore une fois sa stature d'éditeur de haut niveau. La qualité des échantillons est à tomber, les nombreuses articulations proposées ainsi que les différentes sections et ensembles frôlent la perfection. Les patches dédié à la fonction legato atteignent une dimension encore inconnue grâce à Andrew Blaney. Bref, avec « SSS », c'est tout simplement du caviar que vous vous offrirez après vous être délestés de près de 800€ (799€ exactement). Certes c'est une somme, mais pour s'offrir un tel niveau d'excellence ne faut-il pas y mettre le prix ? De notre côté, nous ne pouvions donner moins de 5 étoiles à cet opus. "SSS" mérite tous les superlatifs !

Si vous êtes déjà client de la série « Mural » sachez que des programmes de mise à jour vers la série « Spitfire Symphonic » sont dores et déjà disponibles. Vous pourrez ainsi vous offrir "SSS" à un tarif préférentiel. Si vous faites l'acquisition de « SSS » avec d'autres produits de chez Spitfire Audio, vous pourriez profiter d'une remise pouvant aller jusqu'à 35%. Alors pensez-y si vous avez dans l'idée de vous procurer plusieurs produits de l'éditeur anglais. Petit bonus: si vous êtes étudiant, sachez que vous pourrez sous certaines conditions bénéficier d'une remise de 30% sur le tarif normalement pratiqué ! Alors à moins de 300€ autant dire que c'est Noël avant l'heure ! Lien produit sur le site de l'éditeur ICI.

 Les avantages:

 * Le son exceptionnel
 * La variété des articulations
 * Le legato de grande qualité
 * L'interface toujours aussi efficace
 * La fonction Ostinatum (un bonus « made in Spitfire Audio »)
 * Les packs d'extensions pour les plus pointilleux

 Les inconvénients:

 * Le prix, mais la qualité ça se paye !
 * Les divisi (dans une prochaine extension peut-être?)
 * SSD obligatoire !

Ecoutez quelques démos en cliquant sur les liens ci-dessous:

 Legato:

A-Violins-1-Legato_Sul_G, B-Violins-2-Legato_Sul_G, B-Violins-2_Performance-Legato, A-Violins-1_Performance-Legato, C-Violas-Legato_Sul_C, C-Violas_Performance-Legato, D-Celli_Performance-Legato, D-Celli-Legato_Sul_C, E-Bass_Performance-Legato

 Violons1, Violons2, Violas, Celli, Basses, Ensembles:

A-Violins1, B-Violins2, C-Violas, D-Celli, E-Basses, F-Ensembles

Core Techniques:

A-Violins1_Core_Techniques

Ostinatum:

Démo_Ostinatum_SSS

Commentaires | Ajouter le votre
  • Aucun commentaire trouvé
Links to Best Bookmaker Bet365 it The UK

Réseaux Sociaux


 

Se connecter ou S'inscrire

Our website is protected by DMC Firewall!